AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

RP Passage à chef ETOILE D'UN SONGE

Partagez|
MessageSujet: RP Passage à chef ETOILE D'UN SONGE Mer 7 Mar - 19:28

J'ouvrai les yeux.

Je n'était plus à la pierre de lune avec Etoile Nocturne et les autres chats de Clans. Non, j'étais à présent au Clan des Etoiles.

Je pouvais le reconnaître en regardant autour de moi: Une forêt luxuriante en pleine Saison des Feuilles Vertes, une odeur de gibier alléchante, un ciel nocturne constellé de plus d'étoiles que je n'en avait jamais vu, une pleine lune éclatante... et une sorte de poussière d'étoile qui brillait un peu partout.

Me levant, je regardai autour de moi, guettant l'arrivée de nos ancêtres avec appréhension.

Finalement, une forme féline faite d'étoiles apparue devant moi. Elle commença prendre des couleurs... et je pu voir un grand mâle blanc tacheté de gris, et aux yeux d'un bleu intense semblant emplis d'étoiles apparaître devant moi. Il semblait âgé et possesseur d'une sagesse infinie. Il ne parla pas mais me fit un simple signe de tête, comme pour me souhaiter la bienvenue parmi eux. Apparurent à ses côtés 4 chats. L'un d'un roux éclatant comme les flammes, l'une au pelage gris avec plusieurs tâches d'un gris plus clair qui rappelait la pluie, un autre ressemblant trait pour trait au vieux chat, les tâches en moins, avec un pelage semblant plus duveteux et doux, comme un nuage, et le dernier possédant un pelage brun sombre comme la terre, strié de roux. Je n'étais pas sûre, mais ces chats me rappelaient ceux dont l'on m'a parlé lorsque j'étais chaton.

Les fondateurs des Clans. Etoile de Flammes, Etoile de Pluie, Etoile de Nuages, Etoile de Terre, et, bien sûr, leur père: Etoile.

Je me demandai si j'allais avoir l'honneur de recevoir l'une de mes 9 vies par l'un d'eux, mais, très vite, d'autres guerriers étoiles apparurent. Un, puis deux, puis trois... puis des dizaines... pour au final, se retrouvaient par centaines.

Je les regardait avec des étoiles dans les yeux, n'en revenant pas.

C'est alors qu'un chat sorti finalement du lot. L'air âgé, le pelage noir et blanc, les yeux d'un jaune intense... je le reconnut de suite. Il s'agissait d'un ancien du nom d’Œil de l'Aigle, dont je m'étais occupée, lorsque j'étais apprentie, et qui était mort peu après mon baptême de guerrière. Il était doux, gentil, et adorait raconter des histoires aux chatons, mais aussi aux apprentis qui venaient s'occuper de lui. Même si c'était une véritable corvée que de s'occuper de leur litières, j'adorai rendre visite aux ancien. Œil de l'Aigle était mon préféré. Je l’accueillais en ronronnant, tandis que lui me fit une rapide léchouille sur l'oreille.

"C'est un vrai plaisir de te revoir, Œil de l'Aigle! Tu m'as terriblement manqué!"

Ronronnais-je amicalement, tandis que lui, s'assit devant moi en me faisant un signe de la queue pour l'imiter. Je m’exécutais donc, tandis que lui m'affirmait qu'il était également heureux de me revoir. Une fois ceci fait, il reprit la parole, plus solennel mais toujours aussi doux.

"Quand tu étais apprentie et que tu venais t'occuper de nous, je savais déjà que tu aurais un grand avenir, je le sentais. Par ton bon cœur et ton assiduité... tu méritais ta place de chef. J'aurai aimé être encore en vie pour assister à tes futurs exploits... mais je t'observerai d'ici et te soutiendrait. Avec cette vie, je te donne la Générosité. Sers-t-en pour toujours être à l'écoute de ton Clan, du plus petit chaton au plus vieil ancien."

En parlant, il effleura mon front de sa truffe et je sentis aussitôt une grande douleur m'envahir. Je plantai mes griffes dans le sol pour garder l'équilibre, fermant les yeux. Lorsque je les rouvris en haletant, l'ancien me souriait, comme pour me réconforter. Vint alors le rejoindre une belle et jeune femelle au pelage noir et gris et aux yeux bleu. Je sentis les larmes me monter aux yeux.

"Plume d'Ombre! Pardonne moi de ne pas t'avoir pleuré... je... j'ai été tellement déstabilisée par tous ces nouveaux événements et je pensai à tellement de choses à la fois... je..."

Pour toute réponse, la jeune féline se contenta de venir se blottir contre moi, enroulant sa queue à la mienne avec un sourire.

"Je ne t'en veux pas, Songe des Etoiles, tu as été une merveilleuse mentor et je suis heureuse de te voir enfin ici pour recevoir tes neuf vies. Tu les mérites."

Je lui rendis son sourire en serrant sa queue, les larmes continuant de couler le long de mes joues.

"Tu m'as manqué, ma chère apprentie.

-Toi aussi."


Me répondit-elle alors, son sourire s'élargissant. Puis, elle reprit, prenant également un ton plus sérieux.

"Je suis fière d'avoir été ton apprentie, et, même si tu as des périodes de relâchements et de désespoir, je t'ai toujours admirée pour avoir réussi à te relever à chaque fois, pour ceux que tu aimais... continue sur cette voie ! Avec cette vie, je te donne la Persévérance, utilise la pour ne jamais abandonner et toujours venir en aide à ton Clan, quel qu'en soient les circonstances."

Dit-elle en effleurant mon front de son museau. Je fus prise d'une nouvelle douleur, encore plus longue et fulgurante que la première. Je tremblai et haletai, souhaitant de tout mon cœur que cela s'arrête... puis, finalement, la douleur disparut. Je rouvris les yeux pour faire face à un nouveau félin. Grand mâle blanc aux pattes, aux oreilles et à la queue brune et aux yeux d'un bleu profond, Torrent Déchaîné, mon père.

Je lui fis un sourire radieux en venant me blottir contre lui, ronronnant bruyamment, les larmes remontant. Comme il m'avait manqué! Je lui disait d'ailleurs, entre deux ronronnement. Il se contenta de me lécher le crâne en ronronnant aussi, me répondant que je lui avait également beaucoup manqué, puis attendit que je me recule, ce que je finis par faire, lui souriant. Il me rendit mon sourire avant de parler, à la fois solennel et doux.

"Je suis très fier de ton frère et toi, ma fille. Je ne cesserai jamais de l'être, quelques soient vos hauts et vos bas. Je vous aime et vous aimerai toujours autant... d'ici, je continuerai de veiller sur toi mais aussi de m'assurer qu'il ne t'arrive jamais le moindre mal. Tu es ma petite perle, après tout... avec cette vie, je te donne la Force. Fais-en bon usage pour protéger ton Clan de tout et n'importe quoi."

Il m'effleura le front, et, cette fois, la douleur fut plus forte et plus longue que toutes les précédentes. Je poussai un petit cri en me pliant en deux. Tandis que la queue de mon père se posa sur mes épaules, me soutenant comme Croc de Corbeau l'avait fait, un peu avant.

Je finis par me calmer et par me relever, haletante, tombant sur les yeux d'un doux vert de Fleur de Jacinthe, mon ancienne mentor que j'avais considérée comme ma mère. La belle chatte gris tigrée me regardait avec tendresse. Posant à son tour sa queue sur mes épaules, comme mon père venait de le faire avant de se retirer et d'aller s'asseoir aux côtés de Plumes d'Ombre et Œil de l'Aigle. Elle ronronnait avec douceur, une lueur légèrement inquiète dans le regard.

Je lui sourie doucement pour la rassurer, ce qui sembla marcher, car la lueur disparut rapidement.

"Comme je suis heureuse de te revoir Fleur de Jacinthe! Je... je m'en suis toujours voulu d'être arrivée trop tard pour te sauver de ce blaireau... si seulement je n'avais pas été aussi déprimée... je... peut-être que..."

Elle m'interrompit en me léchant le crâne, entre les oreilles, ronronnant doucement.

"Je ne t'en veux, et ne t'en voudrais jamais, Songe des Etoiles."

Murmura-t-elle avec douceur, un grand sourire aux lèvres. Je me calmai donc et elle reprit, plus douce que solennelle, contrairement aux autres, comme une mère tenant à rassurer son chaton apeuré par la tempête qui régnait dehors.

"Tu sais que je t'ai considéré comme bien plus qu'une simple apprentie, mais comme ma fille... et je suis très fière de la guerrière que tu es devenue. Je sais que tu sauras guider ton Clan comme je t'ai guidé. Avec cette vie, je te donne l'Amour d'une Mère. Utilise la pour veiller sur ton Clan comme une mère veille sur ses petits. Et sache que je t'aimerais toujours comme ma propre fille, que je ne cesserai jamais d'être fière de toi, et que je suis prête à te guider à nouveau, si il le faut."

Cette fois-ci, lorsqu'elle m'effleura le front, je ne ressenti, à ma plus grande surprise et mon plus grand soulagement, aucune douleur. Seulement un sentiment de bien-être et une douceur infinie. Je pu ainsi voir la femelle m'accorder un nouveau sourire avant de s'éloigner vers les 3 autres félins, s'asseyant à leur côtés.

Aussitôt, une belle femelle au pelage roux, semblant presque rosé, et aux yeux d'un bleu très doux et empli de sagesse, qui avait l'air encore plus âgée qu’Œil de l'Aigle, s'avança vers moi. Elle portait une odeur de fleurs. Cette fois, elle ne me disait absolument rien.

"Bonsoir, Songe des Etoiles, je suis ravie de t'accueillir parmi nous, ici, au Clan des Etoiles. Je suis Pétale de Cerisier."

J'eus alors un tilt intérieurement, et regardait la femelle avec un très grand respect, inclinant même la tête, pendant un court instant.

"Tu es... la première guérisseuse du Clan des Flammes? Celle qui a trouvé le remède au Mal Vert et qui a empêché une dizaine de guerres?..."

Elle hocha la tête avec un sourire et un ronronnement amusé. Sûrement à cause de mon comportement envers elle. Il fallait dire qu'elle était une véritable héroïne, l'une des plus grande guérisseuse que les Clans aient connu, son histoire était l'une de mes préférée.

"Je suis effectivement cette chatte. Et c'est grâce à ma sagesse que j'ai pu arrêter tant de guerre et à mon calme que j'ai pu garder le contrôle de moi-même et trouver ce remède... tu as déjà le calme. Avec cette vie, je te fais donc don de la Sagesse. Fais-en bon usage pour toujours prendre les bonnes décisions pour ton Clan... je suis convaincue que tu seras une grande chef, Songe des Etoiles, je t'observerai de très près et serai prête à te guider sur le droit chemin à nouveau, si tu venais à t'égarer."

Reprit-elle doucement et solennellement, en m'effleurant le front. Je ressentis de nouveau une douleur m'envahir. Cependant, elle était plus petite et moins puissante que les fois précédentes, si bien que je n'eus aucun mal à l'encaisser.

La femelle me fit un dernier sourire en allant s'asseoir avec les autres félins, laissant la place à une féline, ayant la taille d'une jeune apprentie, au pelage doré et aux yeux d'un bleu très intense, elle possédait une très grande beauté. Les larmes m'envahirent à nouveau alors que je regardai ma chère sœur venir vers moi.

"Nuage d'Espoir! Si tu savais comme tu m'as manqué!

-Mais je le sais. Et toi aussi, tu m'as manqué."


Me miaula doucement la féline, tandis que je m'abaissai à son niveau pour l'étreindre en ronronnant bruyamment, étreinte qu'elle me rendit, avant de reprendre.

"Croc de Corbeau et toi m'avaient terriblement manqué aussi, Songe des Etoiles, et je suis folle de joie de te revoir. J'aurai aimé être là lorsque vous aviez besoin de moi, devenir une guerrière avec vous... mais ça ne fait rien. Je suis malgré tout très heureuse pour toi, et j'espère que tu continueras d'être ce que tu es : Une guerrière au grand cœur qui aime son Clan malgré tout... sache également que le Clan des Etoiles ne vous en veut pas, à Etoile Nocturne et toi, car vous savez malgré tout rester fidèle à vos Clans et c'est le plus important. Avec cette vie, je te donne l'Espoir. Fais-en bon usage et fais en sorte de ne plus jamais en manquer, ni toi, ni ton Clan. Vous allez en avoir cruellement besoin pour ce qui vient..."

Elle m'effleura également le front et, comme avec Fleur de Jacinthe, je ne ressenti aucune douleur. Seulement du bien être et de la douceur. Je regardai ma sœur aller s'asseoir entre mon père et Plume d'Ombre tandis qu'une nouvelle chatte arrivait. Contrairement aux autres chats, elle ne semblait pas être là depuis très longtemps. Elle avait encore plusieurs cicatrices. Je fit un sourire radieux à la femelle gris-bleu aux yeux semblable à un ciel d'été qui s'avançait vers moi en ronronnant: Etoile d’Écume.

Ma meilleure amie s'arrêta devant moi et je lui disait à elle aussi qu'elle m'avait grandement manquée. Elle se contenta de hocher la tête et de ronronner, continuant de sourire, avant de finalement prendre la parole.

"Je suis fière du chemin que tu as parcourus Songe des Étoiles, ça n'a pas dut être facile. Le clan des Flammes se portera bien avec toi, et je suis sûr que tu sauras garder la tête sur les épaules. C'est pourquoi avec cette vie je te donne le courage, utilise la pour mener à bien tout se que tu dois encore accomplir."

Je sentis de nouveau une grande douleur m'envahir, cependant, si elle était plus forte qu'avec Pétale de Cerisier, elle restait cependant suffisamment supportable pour que je me contente de planter mes griffes dans le sol en grimaçant. J'étais persuader qu'à la Pierre de Lune, mes griffes devaient souvent crisser sur la roche. J'espérai alors ne pas trop inquiéter Etoile Nocturne ou Croc de Corbeau...

Je souris finalement à l'ancienne meneuse qui laissait cette fois place à une femelle qui me fit me figer sur place. D'une grande beauté, le pelage d'un doré éclatant et constellé d'étoiles, des yeux vert étincelant et doux à la fois... j'aurais pu reconnaître cette chatte qui m'avait fait sombré dans une profonde dépression. Celle que j'avais préférée oubliée, étant persuader qu'elle me détestait. Les larmes remontaient, cette fois, c'était de la douleur. J'étais convaincu que dans le monde réel, je devais également pleurer.

Qu'est-ce que ma mère, Chant Céleste, celle qui n'avait toujours eu d'yeux que pour Nuage d'Espoir et s'était suicidée à sa mort, ne pouvant le supporter, et nous abandonnant lâchement, Croc de Corbeau et moi, faisait là?... Voulait-elle vraiment me donner une vie?...

Je pouvais voir des remords et du regret sur son visage, tandis qu'elle s'assit devant moi, me regardant avec tristesse.

"Bonsoir, Songe des Etoiles."

Commença-t-elle alors, la voix également empli de remords. Je préférai ne pas répondre. Elle soupira alors en baissant le regard.

"Je ne parviendrai jamais à me pardonner pour vous avoir ainsi abandonné, ton frère et toi... j'ai été une mère affreuse, j'en ai eu conscience lorsque Nuage d'Espoir m'a disputée et lorsque j'ai vu votre désespoir, à Croc de Corbeau et toi, surtout le tiens... j'espère que vous me pardonnerai un jour..."

Elle releva lentement les yeux vers moi. Me regardant avec espoir, larmoyante. Je baissai légèrement le regard, serrant les dents. Je lui en avais tellement voulue, je m'étais sentie abandonnée, mal-aimée... pouvais-je vraiment lui pardonner comme ça?

Je relevai finalement le regard et la tête vers elle, faisant un léger sourire.

"Je te pardonne, maman."

Je ne sais pas si j'avais vraiment raison, mais actuellement, c'était tout ce que je voulais faire, lui pardonner. Elle me regarda alors avec une infinie douceur, pleurant d'avantage. Puis, elle vint se blottir contre moi. J'enfouie mon museau dans son doux pelage. Je me rendis alors compte à quel point elle m'avait manqué, et à quel point je l'aimai.

"Je te remercie, ma fille... tu as bien grandi et je suis très fière de toi. Continue sur ta lancée, je te soutiendrai, quoi qu'il arrive... Avec cette vie, je te donne le Pardon. Fais-en bon usage pour que même les pires criminels aient une chance de se racheter. Tu en as déjà fais preuve avec Etoile du Désespoir et j'en suis fière, je veux que tu continue. Et n'oublie jamais que je t'aime, ma fille."

Me murmura-t-elle à l'oreille avant de m'effleurer le front, gardant sa queue enroulée à la mienne. Tandis que je ressentais à nouveau une douceur sans nom m'envahir et me faire me sentir encore mieux. La femelle me lécha le front une dernière fois avant de se lever et de s'éloigner, allant s'asseoir avec son compagnon et Nuage d'Espoir, se blottissant contre Torrent Déchaîné, la fierté brillant dans ses yeux larmoyant, le mâle faisait la même tête qu'elle.

Finalement, la dernière chatte arriva. Blanche avec les oreilles, la queue et les pattes rousses, une tâche en forme de cœur de la même couleur sur le poitrail, d'une très grande beauté. J'étais heureuse de la voir. Bien qu'un peu déçu de ne pas avoir vu Etoile du Désespoir... cependant, je sourie malgré tout à la grande cheffe qu'était Etoile du Cœur. Elle me sourie en ronronnant. Le sourire le plus radieux qu'il ait jamais été possible de voir. Un sourire comme seul elle savait le faire.

A sa mort, je l'avait longuement pleuré, comme pour tout le Clan des Flammes. Mais à présent, elle se tenait devant moi. Nous nous saluâmes et j'inclinai la tête avec respect tandis qu'elle reprit la parole.

"Je t'ai vu naître et grandir, comme j'ai vu bien des chats le faire, passer de chaton à guerriers en quelques lunes... et déjà à l'époque, j'avais vu ton potentiel. J'avais préféré choisir Etoile du Désespoir comme lieutenant, mais je savais qu'un jour, tu nous succéderai. Je l'ai vu dans ton cœur. Je te remercie pour avoir ainsi cru en Etoile du Désespoir et pour t'être toujours battue pour notre Clan. Je suis convaincue que tu deviendras une grande cheffe, peut-être plus grande que moi même! Durant toute ma vie, je me suis efforcée à sourire. Plus les épreuves étaient durs, plus je souriais pour leur faire face, les affronter... et à chaque fois je gagnai. Aussi, avec cette vie, je te donne l'Optimisme, fais-en bon usage pour guider ton Clan avec le sourire, comme je l'ai fait avant toi, et ne jamais sombrer dans le désespoir. Garde toujours la tête haute quoi qu'il arrive et souris. Tu t'en sortiras, j'en suis sûre."

Je sentie de nouveau une grande douceur m'envahir tandis que je bombai le torse sous les acclamations du Clan des Etoiles. Tous criaient mon nouveau nom: Etoile d'un Songe. Ceux qui criaient le plus étaient sans doute les chats qui m'avaient donné une vie. Je leur sourie une dernière fois, les larmes aux yeux, avant de disparaître à regret du Clan des Etoiles.


"Je prouverai aux étoiles que je suis plus que l'enfant du milieu."






Songe miaule en #9999ff!
Etoile d'un SongeModérateur - Meneuse du Clan des Flammes
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 11/05/2017

Feuille du Chat
Présentation:
Recherche de Lien:
Recherche de RP:
RP Passage à chef ETOILE D'UN SONGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une chef et une guerrière... [PV Etoile de Lune]
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nocturnal Terors fête son anniversaire !  :: Terres Neutres :: La Pierre de Lune-
Sauter vers: